accueil

UMR 7365 IMoPA
Biopôle de l’université de Lorraine
Campus Brabois-Santé
9, avenue de la forêt de Haye – BP20199
54505 Vandoeuvre-lès-Nancy

IMoPA

Ingéniérie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire

L’Unité Mixte de Recherche 7365 Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire (IMoPA) se situe sur le campus Brabois-Santé aux abords de la belle ville de Nancy, dans le Grand Est. Elle relève de la double tutelle de l’Université de Lorraine (UL) et du CNRS. Elle est principalement rattachée à l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS et de façon secondaire à l’Institut des Sciences Biologiques (INSB). Les activités scientifiques de ses chercheurs sont évaluées par les CoNRS 20 et 28. L’UMR IMoPA constitue, au sein du bâtiment Biopôle, un centre d’expertises multiples sur lesquelles peuvent s’appuyer les autres laboratoires du pôle scientifique Biologie Médecine Santé (BMS) de l’UL. Dans le cadre de la contractualisation 2018-23, l’unité est composée de six équipes de recherche.

Le mot du Directeur

Les thématiques de recherche abordées par les 6 équipes reposent sur une variété d’expertises permettant de réaliser des études à l’échelon moléculaire, structural, cellulaire, ou intégré.

Elles sont complétées par une recherche translationnelle pluridisciplinaire en thérapie cellulaire, médecine régénérative et dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques, qui s’étend de la production de cellules souches ou immunitaires de grade clinique à visée antivirale ou anti-rejet de greffe, à la conception de biomatériaux de substitution à visée vasculaire ou ostéo-articulaire et leur caractérisation par des techniques d’imagerie, en passant par l’étude des facteurs physiopathologiques liant les maladies inflammatoires articulaires et digestives.

Les Équipes de recherche

ARN, RNP Structure-Fonction-Maturation

Machinerie d’assemblage des particules ribonucléoprotéiques et mécanismes de maturation des ARNs.

Ingénierie Moléculaire, Cellulaire, Thérapeutique et GlycosylTransférases

Machinerie de biosynthèse et mécanismes pathologiques de l’assemblage de la matrice extracellulaire.

Enzymologie Moléculaire et Structurale

Relations structure/fonction d’enzymes et de complexes multi-enzymatiques.

Inflammation, Dérégulation Phénotypique et Remodelage Articulaire Pathologique

Stratégies de contrôle de l’inflammation et des modifications du phénotype des cellules articulaires.

Bioingénierie, Médecine Régénérative et Caractérisation Tissulaire

Stratégies de bio-ingénierie tissulaire par contrôle de la différenciation de cellules progénitrices.

Ingénierie Cellulaire, Immunothérapie Cellulaire et Approches Translationnelles

Stratégies d’immuno-modulation basées sur l’utilisation de cellules souches mésenchymateuses ou immunitaires.

Le Biopôle

Les équipes de recherche ont rejoint le bâtiment Biopôle en 2011 afin de créer un grand pôle de recherche en biologie qui favorise les échanges et l’ouverture entre des scientifiques d’horizons différents.

Le Biopôle bénéficie d’un emplacement idéal au cœur des Pôles Santé représentés par les Facultés de Médecine, Pharmacologie et Dentaire et à seulement quelques pas du CHRU de Nancy, de l’Institut de Cancérologie de Lorraine (ICL) et de l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), offrant de nombreuses possibilités de collaborations entre la recherche et le médical. La faculté des Sciences est, elle aussi, assez proche, créant un environnement scientifique riche et dynamique.

Il abrite également une partie de l’UMS 2008/US40 ISBLor qui offre un accès facilité à ses plateformes technologiques.

Historique

Cette unité est le fruit de la fusion au 1er janvier 2013 de :

  • L’UMR 7214 AREMS (ARN-RNP, structure-fonction-maturation, Enzymologie Moléculaire et Structurale) CNRS (Institut des Sciences Biologique) – UL.

ET

  • De l’UMR 7516 PPIA (Physiopathologie, Pharmacologie et Ingénierie Articulaires) CNRS (Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes) – UL.

Le mot du directeur

Les thématiques de recherche abordées par les six équipes portent sur une variété d’expertises permettant de réaliser des études à l’échelon moléculaire, structural, cellulaire, ou intégré.

Elles sont complétées par une recherche translationnelle pluridisciplinaire en thérapie cellulaire, médecine régénérative et dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques, qui s’étend de la production de cellules souches ou immunitaires de grade clinique à visée antivirale ou anti-rejet de greffe, à la conception de biomatériaux de substitution à visée vasculaire ou ostéo-articulaire et leur caractérisation par des techniques d’imagerie, en passant par l’étude des facteurs physiopathologiques liant les maladies inflammatoires articulaires et digestives.

Directeur

PU-PH, Université de Lorraine
Contact

Directeur-Adjoint

PU, Université de Lorraine
Contact

Services de soutien et d'accompagnement de la recherche

Secrétaire général

 
Ingénieure de Recherche, CNRS
Contact

Service Financier

 
AJTP, Université de Lorraine
Contact

 
TCN, Université de Lorraine
Contact

 
TCE, CNRS
Contact

Ressources humaines

 
ADJAENES, Université de Lorraine
Contact

Services communs

 
Assistante Ingénieure, CNRS
Contact

 
AJTP2, Université de Lorraine
Contact

Effectif de l'unité

42 Enseignants-chercheurs

13 Chercheurs statutaires

31 HDR

34 BIATSS/ITA

31 Doctorants

4 Post-doctorants

Evaluation AERES Vague C

UMR : AAA+A

Équipe 1 : AAA

Équipe 2 : AAA

Équipe 3 : AAA

Équipe 4 : AAA

Équipe 5 : AAA+